Construire un pouvoir citoyen/ Créer une économie juste

Le collectif Pouvoir d’agir a organisé en 2015 à l’initiative de Kent Hudson, économiste et membre du Labo ESS, un voyage à Washington pour y assister au congrès annuel de la National Community Reinvestment Coalition (NCRC) qui regroupe 600 organisations nord-américaines autour de la lutte contre les discriminations, de l’interpellation des banques et de la promotion d’une économie plus juste. Au cours de cette semaine de congrès, de jeunes responsables associatifs et chercheurs français ont pu découvrir les pratiques mises en oeuvre et interroger les membres de ces organisations sur leurs approches et les méthodes qu’ils utilisent au quotidien et grâce auxquelles ils remportent des succès importants qui bénéficient aux populations les plus opprimées aux USA.
Nous vous proposons de lire le rapport de cette délégation française qui a compilé dans ce document ses ressentis et ses observations et a cherché à en tirer des enseignements transposables dans le contexte français qui seront utiles à ceux qui souhaitent exercer leur pouvoir d’agir ou contribuer à son développement.

Pour information, le congrès de la National Community Reinvestment Coalition est le moment annuel d’une coalition national d’organisation locales, d’entreprises sociales et associations, de collectivités. Localement ces organisations sont capables de tenir tête et de gagner contre les grands groupes bancaires par exemple. Collectivement ils exercent une influence significative sur l’élaboration des politiques et leurs évaluation et sur l’emploi de plus de 50 milliards de dollars de crédit bancaires dans les quartiers et les territoires défavorisés. Frappant par leur extrême diversité, tous les membres se reconnaissent dans le titre du congrès « créer une économie plus juste. »

Dans ce compte rendu vous trouverez des d’analyses de contexte mais aussi des méthodologies déjà à l’oeuvre de l’autre coté de l’atlantique. Temps de partage collectif, ce NCRC permet de se nourrir auprès de différents acteurs tous œuvrant pour augmenter l’empowerment des individus

Voici quelques extraits tirés de la préface rédigé par Jean-Pierre Worms, un des fondateurs du collectif Pouvoir d’agir :

« Dans le climat social et politique actuel quelque peu délétère, face au désarroi de nombre de nos concitoyens confrontés à ce qu’ils ressentent comme une perte simultanée d’efficacité et de légitimité de nos gouvernants et de la quasi totalité de nos institutions publiques, il est important de savoir que, quand les citoyens s’en mêlent, ça peut faire une différence! […] Le pouvoir de dire et d’agir conquis et construire au cours des dernières décennies par les habitants des quartiers très défavorisés des villes américaines (leurs « banlieus ») est exemplaire et mérite d’être connu, ici, en France. Ce rapport de sept de ces « combattants » français qui ont assisté au dernier congrès du NCRC à Washington est particulièrement bienvenu.[…]

Il s’agit de construire un pouvoir d’agir des citoyens suffisamment puissant pour amener l’État à les écouter et à se moderniser pour être capable de s’ouvrir aux dynamiques à l’oeuvre dans la société et prendre en compte toutes ces initiatives prises pour pallier ses carences et pour inventer les formes nouvelles de vie et d’action collectives indispensables pour mobiliser les moyens technologiques et humains disponibles et aptes à relever les défis considérables des temps qui viennent. C’est aujourd’hui, ici et maintenant, le combat le plus urgent à mener. Ce voyage est une contribution utile, si modeste soit elle. Merci à ceux qui en ont pris l’initiative. »

Observations de la délégation française au congrès 2015 de la National Community Reinvestment Coalition à Whashington, DC

Sommaire de ce rapport

Préface: Jean Pierre Worms

Introduction : Nos objectifs, nos espoirs

1) Le Congrès de la National Community Reinvestment Coalition
a) Images et impressions du congrès NCRC2015
b) La NCRC

2)Organiser une communauté
a) Organiser ceux qui n’ont pas le pouvoir
b) Stratégies d’action collective
c) Agir en coalition pour réaliser des changements structurels

3) Stratégie de pouvoir dans le champs économique
a) Le champs d’action des organisations de plaidoyer, l’advocacy group « Housing Right Center » de Los Angeles
b) L’innovation économique et sociale incitée par un dispositif légal
c) Stratégies économiques ascendantes « bottom up »
d) Camapgnes en coalitions

4) Retour en France

Poster un commentaire