Programme de croisement d’expériences

Mené depuis 2014, ce programme, soutenu par la Fondation de France va entrer dans sa phase de production et sera au centre de notre activité cette année 2016.

Il doit permettre de faire apparaître les conditions qui favorisent l’engagement et la mobilisation des habitants, les postures et compétences professionnelles qui facilitent et appuient cet engagement, les différents degrés d’articulation aux acteurs publics et leur effet sur l’implication des citoyens, les posture facilitantes des institutions et la capacité à encourager des démarches autonomes…

Nous allons confronter différentes approches pour en tirer des éléments de référentiels mais également d’observer comment ces différentes démarches se complètent, s’articulent éventuellement ou pas.

Nous faisons l’hypothèse que la refondation de notre démocratie locale nécessite à la fois :
– Une démocratisation des institutions,
– Un repositionnement des espaces intermédiaires (centres sociaux,…) plus en soutien aux initiatives citoyennes,
– Une préoccupation vis à vis des plus pauvres et exclus,
– Le développement d’espaces de mobilisation autonomes.
– Que les espaces autonomes en créant une pression sur les systèmes institués peuvent accélérer leur démocratisation.

Nous sommes par ailleurs convaincus qu’il existe de nombreuses démarches cousines de ce programme et que nous avons intérêt à nous nourrir mutuellement de nos avancées.

Merci à de fil en réseau pour son travail de compilation qui est repris et complété ci-dessous

Liste des sites et structures porteuses de ces expériences
Structure porteuse Site internet Contacts Description
3cités Poitiers Le centre social de Poitiers, les 3 Cités Site internet des 3 cités Bafodé Diaby Marie Bouchand Notre conception du Centre Social et Socioculturel c’est d’être un foyer d’initiatives portées par les habitants, appuyés par des professionnels, capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population d’un quartier ou d’un territoire. La participation des habitants constitue l’existence même du projet centre social. Que ce soit en tant qu’adhérents, administrateurs ou partenaires d’un centre social, les habitants participent à la vie de leur quartier et favorisent le développement social. Le centre social favorise cette participation et développe la responsabilisation des personnes face aux enjeux du quotidien. C’est un lieu d’initiatives et de construction de réponses adaptées aux réalités vécues par les habitants d’un territoire.

 

logo St Denis La ville de Saint-Denis Dans le cadre de la refondation des démarches participatives, la municipalité de Saint-Denis a souhaité affirmer sa volonté de promouvoir les initiatives des habitants, de porter un changement de posture pour « aller vers » les habitants et développer le pouvoir d’agir.
La direction « vie des quartiers » de la municipalité de Saint-Denis s’inscrit dans le cadre de ce programme, afin d’expérimenter sur deux quartiers de la ville des actions innovantes de développement du pouvoir d’agir des habitants. Les deux actions essentielles menées dans le cadre de ce projet sont d’une part la mise en place d’un conseil citoyen sur le quartier Joliot Curie / Lamaz / Cosmonautes et d’autre part le développement d’une approche de mobilisation d’habitants, en s’appuyant sur des communautés d’intérêts, à la maison de quartier Sémard. 
image-005 ATD Quart-monde et le centre social Mosaïque à Lille Site internet Promotion familiale Lille Fives Sreng Truongd’ATD Véronique Cormont du centre social mosaiques Le Mouvement ATD Quart-monde est né dans un bidonville de Noisy-le-Grand dans les années 1950, il a fait évoluer la lutte contre la pauvreté pour la faire passer d’objet de charité à une lutte pour les droits de l’homme. Il est à l’origine d’un grand nombre d’avancées législatives comme le Revenu Minimum d’Insertion (RMI ancêtre du RSA), la Couverture Maladie Universelle (CMU) ou le Droit au Logement Opposable (DALO).
ATD Quart Monde a développé depuis 2009, dans le quartier de Fives à Lille, un projet pilote spécifique de Promotion Familiale et Culturelle. Ce projet a été pensé et mis en place avec des associations de protection de l’enfance, dans l’objectif de définir les conditions de participation des plus exclus en tant que citoyen à part entière, en apportant leurs savoirs à un quartier, en y étant attendu, en permettant un mieux-vivre ensemble. ATD travaille sur ce projet en lien étroit avec le Centre social Mosaïque à Fives. 
alliance citoyenne L’Alliance citoyenne de Grenoble Alliance citoyenne Adresse : Cap Berriat, 5 rue Georges Jacquet, 38000 Grenoble Tel : 06.73.25.40.61 Alliance citoyenne e-mail L’Alliance Citoyenne est une initiative des habitants de l’agglomération de Grenoble. Elle a pour objectif de construire une alliance qui rassemble des individus, associations culturelles, collectifs d’habitants, organisations cultuelles, syndicats… et qui est capable d’obtenir des améliorations concrètes de la part des responsables des institutions locales, publiques et privées. Pour cela, elle s’inspire de la philosophie et des méthodes du community organizing qui, au niveau international et depuis des dizaines d’années, fait preuve d’efficacité dans la consolidation de la société civile et l’amélioration des conditions de vie des laissés pour compte.

 

Logo-APPUII-carré L’association Appuii à Poissy Appuii Sylvain Adam Le groupe APPUII souhaite constituer un réseau national d’experts bénévoles, qui propose selon les besoins un projet, des méthodes collaboratives, un diagnostic urbain, économique ou aides juridiques, etc. Ce serait donc à la fois un centre de ressources, un lieu de veille sur des expériences nationales et internationales, et un espace de co-formation. Le groupe APPUII constitue ainsi une plateforme d’échange qui tisse un réseau de savoir faire autour de projets urbains ayant des impacts significatifs sur le quartier (démolitions, expropriation, restructuration, résidentialisation). Il soutient et répond à une demande des habitants, en renforçant leur capacité d’action, en rendant accessible des outils et des savoir-faire, en mobilisant des expertises au sein d’un réseau national d’acteurs.

 

de_fil_en_reseaux_logo De fil en réseaux, Plateau de Millevaches De fil en réseaux Maylis 05 55 94 77 51 De fil en réseaux est une association créée en 2005 par des associations et des entreprises coopératives d’un territoire, celui du plateau de Millevaches, et qui œuvrent toutes dans ce que l’on appelle le champ de l’économie sociale et solidaire. Aujourd’hui, De fil en réseaux est composé de 14 structures qui travaillent dans des domaines très différents. Mais pourquoi cet assemblage, cette construction d’associations de structures ? Parce que les uns et les autres, au-delà du strict objet social de nos « entreprises », entreprises au sens large, avons une utopie commune, celle d’un territoire vivant, qui essaye de se prendre en charge malgré des handicaps certains et qui, osons le dire, rêve d’un monde meilleur … Et seul, c’est impossible.

 

Poster un commentaire