Réinvestir l’humain Individus collectifs, sociétés – Ateliers de transformation

Le livre « Réinvestir l’humain » vient d’être publié au édition Chronique Sociale.

❝ « Comment construire un avenir commun, désirable, faisant sens et appropriable par tous ? ». Certains se livrent à des prédictions catastrophistes. Le parti pris des auteurs, qui ne méconnaissent pas les constats et diagnostics inquiétants pour l’avenir du monde, est de ne pas en rester là. Ils ont choisi de se confronter aux épreuves auxquelles nous soumet notre époque.

Le chapitre 1 propose les bases de la construction d’un monde de fraternité selon les voies d’une double transformation conjuguée, personnelle et sociale.
Le chapitre 2 explicite cette fraternité universelle, par la présence d’esprit, comme « point commun d’humanité » à vivre et partager.
Le chapitre 3 dégage ce qui est commun aux humains et au vivant pour suggérer un art de naviguer dans la complexité, appelé voie de « simplexité », facilitant dialogues et ajustements.
Le chapitre 4 témoigne de pratiques collectives de transformation nous incitant à franchir le seuil de « lisières » multiples.
Le chapitre 5 recense et propose des activités. Allant de petits jeux en apparence anodins jusqu’à des expériences plus profondes, les activités présentées touchent progressivement différents aspects de notre globalité humaine. Ils mobilisent tour à tour ou simultanément le corps, les émotions, le mental et enfin le « sentiment de ce qui nous dépasse ». Chaque activité est détaillée (durée, nature, objectifs, consignes, nombre de participants, mise en oeuvre) afin d’être proposée au moment opportun. ❞

Les auteurs
Bruno Mattei, professeur de philosophie honoraire, philosophe nomade, anime des Ateliers de Transformations. Germain Buffeteau, technicien et militant associatif, cherche à promouvoir l’idée d’un point commun d’humanité comme facteur de cohésion et de renouvellement social. Antoine Valabregue, pédagogue, intervient sur les questions de cohérence, d’adéquation et de justesse dans tous les milieux, quel que soit le niveau de désaccord. José Dhers, professionnel du développement social et urbain, spécialiste de l’intervention sociale d’intérêt collectif et communautaire. Florent Pasquier, enseignant chercheur en Sciences de l’Éducation, étudie les modalités d’appropriation du pouvoir de transmettre, d’apprendre et d’agir.

Vous pouvez commander ce livre en cliquant sur ce lien

Poster un commentaire