Meilleures cuves de brassage – Avis et guide d’achat

Quelles sont les meilleures cuves de brassages ?

Si vous êtes assez vieux pour la boire, la fabrication de votre propre bière, hydromel ou cidre peut être un passe-temps extrêmement gratifiant, sans parler d’un moyen rentable de rester approvisionné en boissons. Si vous songez à vous essayer à ce métier ancestral, vous voudrez certainement envisager d’investir dans l’une de ces cuves de brassage. Voici un comparatif qui vous aidera à être le meilleur brasseur de bière, ou du moins, à être le brasseur de bière le mieux équipé.

Les meilleures Cuves de Brassage

Comparatif des Cuves de Brassage

Cuve de brassage KitchenChef
La cuve de brassage KitchenChef 28Litres en acier inoxydable a été clairement conçue par des gens qui ont brassé leur juste part de bière. Elle a des caractéristiques réfléchies, et est dotée d'un système de verrouillage ainsi que d'un thermostat.
Cuve de brassage Klarstein
La Klarstein est, en effet, un choix économiquement judicieux. Elle coûte environ la moitié moins cher que beaucoup d'autres options de 30 litres et, bien qu'il n'y ait pas de clochettes et de sifflets, elle conviendra à la plupart des lots faits maison standard.
PROMO
Cuve de brassage Klarstein Maischeft
Grâce à sa capacité de 25 litres, ce Klarstein Maischeft est parfait pour faire une bonne quantité de bière. Puisqu'il est si spacieux, vous n'aurez pas à vous soucier des débordements, tant que vous n'essayez pas de le remplir à l'excès.
PROMO
Cuve de brassage OneConcept
La OneConcept 30Litres est faite d'acier inoxydable qui aura fière allure tout en résistant aux égratignures, à la rouille et autres marques désagréables. C'est un choix parfait pour brasser à la maison, et vous trouverez qu'elle est toute aussi utile pour cuisiner.
Cuve de brassage Hoppy
Le Hoppy est un pot de base de 50 Litres dont le prix de vente est fixé. C'est un excellent choix pour le brassage de la bière extraite, ou pour faire des fromages, de cidres et d'autres boissons fermentées.

La cuve à bière qui a su traverser les âges

Quand il s’agissait de boissons alcoolisées, les Sumériens avaient leurs priorités. Les historiens sont à peu près certains que les humains ont fait tomber des concoctions à base d’orge bien avant 3400 av. J.-C., mais les premières preuves tangibles remontent à cette époque sous forme de récipients couverts de résidus, de recettes séculaires et même d’une ode à la déesse de la bière Ninkasi, qui sert à la fois de chant et de recette.

Pour ne pas être en reste, les anciens Égyptiens étaient difficiles à battre en ce qui concerne la consommation de bière. Tout le monde, de la noblesse aux paysans, le buvait dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Les ouvriers le long du Nil recevaient des rations quotidiennes de bière au goût sucré en échange de leur travail, tandis que l’élite appréciait les brasseries royales inondées d’épices coûteuses.

C’est au Moyen Age que le houblon a commencé à apparaître dans les cuves des moines européens. Ils ont été parmi les premiers à les utiliser à la place du gruau, un mélange d’herbes qui avait tendance à se gâter rapidement. À cette époque, la brasserie était essentiellement une affaire de famille, mais au 14e siècle, des équipements novateurs ont permis aux monastères de fabriquer de plus grandes quantités à vendre. Au moment où la révolution industrielle a commencé, la bière était un produit de base à part entière qui faisait l’objet d’échanges commerciaux dans le monde entier.

De nombreux brasseurs européens modernes continuent à fabriquer leur bière et leur cidre selon des traditions qui remontent à des siècles, et il existe toujours un marché pour les brassins à levure vivante, plutôt que pour les boissons pasteurisées. Avant le mouvement Temperance, les Américains profitaient de boissons plus fortes, mais lorsque la prohibition est arrivée, les contrebandiers arrosaient leur bière pour augmenter leurs profits. Une fois que nous avons pu à nouveau boire librement, les entreprises avaient déjà réalisé ce gain financier et l’ont exploité. Ils continuent à commercialiser des bières légères jusqu’à ce jour, bien que les IPA et les stouts soient encore appréciés par un plus petit pourcentage d’amateurs d’alcool à travers les États-Unis.

Les avantages du brassage à la maison

Mis à part le fait que le brassage de la bière, de l’hydromel ou du cidre est un processus créatif et ancien qui est gratifiant en soi, il y a en fait quelques avantages inattendus pour la santé qui viennent en concoctant vos boissons dans le confort de votre maison.

Lorsque vous produisez votre propre tipple plutôt que d’acheter une variante de marque, vous savez exactement ce qu’il contient. Il n’y a aucun agent de conservation, additif ou tout autre ingrédient qu’un fabricant peut utiliser pour prolonger la durée de vie de ses produits. Vous pouvez dormir tranquille en sachant que vous ne buvez pas de produits chimiques indésirables et que vous avez l’autonomie nécessaire pour ajouter des éléments nutritifs à votre infusion, comme des bleuets, des agrumes ou des figues de barbarie.

meilleure cuve de brassage

La bière, en particulier, retient plus de levures vivantes et de vitamines B lorsque vous la faites à la maison, puisque vous ne la filtrez pas, ne la pasteurisez pas et ne l’enlevez pas. Bien qu’elle ne guérisse certainement pas la gueule de bois, une augmentation de vitamine B peut aider à soulager vos souffrances en général. Un lot fait maison vous fournira également des minéraux comme le potassium, le sélénium et le magnésium, pour n’en nommer que quelques-uns.

Malgré les gains en matière de santé, au fil du temps, le brassage à la maison peut vous faire économiser de l’argent et vous donner un sentiment de fierté. Il n’exige pas beaucoup de travail, ne nécessite pas beaucoup d’équipement et vous donne la liberté d’expérimenter les saveurs et l’intensité, ce qui servira probablement mieux votre palais qu’une canette de Coors Light.

Ce qu’il faut rechercher dans une cuve de brassage

Non seulement les cuves sont essentielles à tout système de brassage à domicile, mais elles sont également dotées de caractéristiques spéciales et conçues pour des temps d’ébullition plus longs, ce qui les place loin devant l’ancienne cuve de brassage que vous pouvez avoir dans votre cuisine. Lors de la recherche de la pièce parfaite, il y’a quelques choses que vous voudrez considérer pour s’assurer qu’il répond à vos besoins.

Un attribut très important est la taille. Lorsque vous faites bouillir votre moût pendant 60 minutes ou plus, vous devez vous assurer d’avoir suffisamment d’espace pour le faire bouillir et suffisamment d’espace pour la tête pour éviter tout débordement. Si vous êtes un débutant en brasserie, recherchez une cuve de brassage d’un volume d’au moins trois litres. Cependant, au fur et à mesure que vous acquerrez de l’expérience et obtiendrez des rendements plus élevés, vous constaterez probablement que cette capacité est insuffisante. Cinq ou huit litres est mieux, et conviendra à la plupart des procédés de brassage d’extrait. Si vous travaillez avec des céréales ou si vous voulez passer à des lots plus importants, recherchez quelque chose de l’ordre de 10 litres . Celles-ci ont suffisamment d’espace pour recevoir la mousse que votre moût produira, en plus de l’espace pour votre facture de céréales. Une bonne règle de base est d’obtenir une cuve de brassage qui est une fois et demie la taille de votre lot prévu.

meilleure cuve de brassage

Lors de la pesée des options pour la meilleure qualité de matériel pour votre pot, les deux meilleurs compétiteurs sont l’acier inoxydable et l’aluminium. L’acier inoxydable de qualité alimentaire est généralement plus attrayant et durable, mais il a tendance à être coûteux. L’aluminium conduit beaucoup mieux la chaleur et coûte habituellement moins cher, mais il réagit mal avec de nombreux produits de nettoyage. Si vous optez pour l’acier inoxydable, essayez d’obtenir un modèle avec un fond à trois couches – cela signifie que sa base a une couche d’aluminium au centre. Cela résout les problèmes de conductivité et aide à prévenir le moût brûlé en répartissant uniformément la chaleur.

Ensuite, il y a quelques attributs plus petits, mais toujours importants, sur lesquels réfléchir. Les poignées rivetées ont tendance à être plus solides que les poignées soudées, ce qui est vital étant donné que vous manipulerez une cuve géante de liquide bouillant. Il est également utile si elles sont enduites de silicone, de sorte que vous pouvez soulever votre pot sans vous brûler. Et vous seriez négligent si vous n’aviez pas une cuve de brassage sans marquages de volume gravés à l’intérieur, il n’y a donc pas de supposition à faire.

Les cuves de brassage haut de gamme peuvent également être dotées d’une myriade de fonctions supplémentaires. Ils peuvent être prêts pour l’induction, ce qui est utile pour les brasseurs qui préparent de grandes quantités et doivent faire bouillir leur moût plus rapidement. Certains ont de faux fonds pour accommoder les ingrédients de la purée, ainsi que des thermomètres, des robinets à boisseau sphérique et des voyants intégrés pour plus de commodité. Ces options sont excellentes pour le praticien sérieux qui a l’intention de consacrer beaucoup de temps et d’efforts à son métier.

Acheter une Cuve de Brassage pas cher ou en promo

Catégories : Articles de cuisine
Votre Avis : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, Moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Charlotte - Passionnée de cuisine

Charlotte - Passionnée de cuisine

Je suis une passionnée de cuisine depuis toujours. On dit parfois de moi que je suis tombé dans la marmite quand j'étais petite ! Sur Meilleursavis.net, je suis la pour partager avec vous ma passion et mes bons plans ;).