Meilleures marmites – Avis et guide d’achat

Quelles sont les meilleures marmites ?

Cuisiner pour une famille quand vous êtes occupé est beaucoup plus facile si vous pouvez simplement jeter tous les ingrédients ensemble et les laisser mijoter jusqu’à ce que vous soyez prêt à manger. L’une de ces marmites vous permettra de faire exactement cela, puisqu’elles vous donneront accès au monde culinaire des soupes, ragoûts, pâtes, fruits de mer à la cajun, saumure de dinde, et plus encore. Voici le comparatif idéal, complet et détaillé, qui vous permettra d’opter pour la meilleure marmite du marché.

Les meilleures Marmites

Comparatif des meilleures Marmites

PROMO
Marmite TheKitchenette
La marmite TheKitchenette fait de la préparation de votre ragoût favori quelque chose de simple et rapide. Son extérieur lustré et brossé fera aussi tourner les têtes lorsque vous le poserez sur la table. Il va de plus au lave vaisselle pour moins de cassement de tête.
PROMO
Marmite Baumalu
Qu'il s'agisse de pâtes, de soupe, de chili ou de fruits de mer, la marmite de qualité Baumalu vous aidera à les préparer à la perfection. Elle est conçue en acier inoxydable avec un fond en triple couche pour plus de solidité. Il s'agit d'un très bon choix.
PROMO
Marmite Bekaline
La marmite Bekaline offre le type de performance généralement exigé par les professionnels de la cuisine. Ce modèle polyvalent est compatible avec les plaques de cuisson à induction.
Marmite Kopf
Si l'on considère la qualité exceptionnelle que vous obtenez pour le prix, le Kopf semble être un investissement rentable. Ce modèle à trois plis peut aller au four jusqu'à 240°C degrés et est d'apparence très professionnelle pour une utilisation dans les restaurants.
PROMO
Marmite ProCook
La forme du ProCook est agréable à l'œil, mais ce n'est pas la principale caractéristique de ce modèle. Cet honneur revient à son noyau en aluminium anodisé, qui répartit uniformément la chaleur et aide à prévenir ces points chauds ennuyeux.

Cuisiner, oui des gens cuisinent encore!

Tout le monde commence quelque part différemment ; peut-être que ton père t’a montré comment faire frire un œuf ou que ta grand-mère t’a appris ses recettes artisanales et traditionnelles.

Il existe un corpus de connaissances pratiquement infini sur les aliments et la façon dont ils sont préparés. Tout le monde commence quelque part différemment ; peut-être que ton père t’a montré comment faire frire un œuf ou que ta grand-mère t’a appris ses recettes artisanales et traditionnelles. Certains futurs cuisiniers ont passé des heures devant le poêle de leur famille après l’heure du coucher lorsqu’ils étaient enfants, à expérimenter avec différentes épices et à affiner leur palais. Quelle que soit la racine, une chose est sûre : n’importe qui peut cuisiner s’il prend le temps et s’il a le dévouement d’apprendre.

Beaucoup de cuisiniers à la maison ne se rendent pas compte qu’il y a une compétence spécifique qui sous-tend certaines des bases de la cuisine. En fait, dans les écoles de cuisine professionnelles, c’est souvent l’une des toutes premières techniques que les étudiants apprennent. La création de cet ingrédient de base fait appel à différentes méthodes, et une fois qu’il est parfaitement maîtrisé, un cuisinier en herbe est sûr de connaître au moins les bases de la cuisine moderne. Cette compétence fondamentale est la production du bouillon, l’un des ingrédients les plus importants dans de nombreux plats.

Le bouillon, dans sa forme la plus simple, n’est que de l’eau aromatisée. En pratique, c’est bien plus que cela : c’est une nécessité intégrale qui utilise une variété presque infinie d’aliments. Les viandes, le poisson, les légumes, les herbes, les graines, les noix et même les fruits et les fromages peuvent être utilisés pour ajouter du goût au bouillon. Certaines de ces saveurs sont simples, comme la poix classique d’oignon, de carotte et de céleri. D’autres, comme celles provenant d’os de bœuf rôtis, sont si complexes que les scientifiques n’ont pas encore établi les effets physiologiques exacts des produits chimiques qui les rendent si délicieux. Certaines saveurs, comme la pomme ou le fromage parmesan, donnent aux bouillons un usage unique dans les plats spéciaux et exotiques. Mais pourquoi cet élément est-il si important ? Et comment est-elle fabriquée ?

Faire l’inventaire de toutes les saveurs

Sur un niveau de base, le bouillon est fait simplement en faisant mijoter la variété d’aliments que vous avez choisie dans l’eau pendant des heures, et en passant le résultat au tamis. Ne vous laissez pas berner par cette description simpliste. Ce procédé important emploie vraiment quelques méthodes de cuisson spécifiques qui aideront n’importe quel cuisinier à perfectionner ses compétences et à devenir un véritable chef cuisinier.

La préparation des ingrédients en stock est primordiale. Bien sûr, lorsque l’on coupe des aliments, les pratiques de coupe sûres sont en tête de liste – comme la sécurité devrait toujours l’être. Mais une fois les os séparés et les légumes coupés, ils sont souvent dorés.

Pour expliquer le brunissement et son importance, abordons brièvement le concept de chaleur humide ou sèche. C’est assez simple : la chaleur humide signifie cuisiner avec de l’eau, la chaleur sèche signifie cuisiner sans eau. La cuisson à la vapeur, l’ébullition et la braise sont des exemples de chaleur humide, tandis que le grillage, la cuisson à la poêle et la friture sont des exemples de chaleur sèche.

meilleure marmite

Deux choses se produisent lorsqu’on applique de la chaleur sèche sur des ingrédients qui seront bientôt mijotés dans le bouillon. Beaucoup d’aliments savoureux, en particulier les graines comme la cardamome, la coriandre et le fenouil, contiennent des produits chimiques puissants et savoureux enfermés dans des parois cellulaires hydrophobes (non hydrosolubles), et ces saveurs pourraient ne jamais arriver dans le stock si vous ne leur prêtez pas un peu plus attention avant. Une légère torréfaction déverrouille ces composés, ce qui les aide à en faire votre bouillon de soupe ultime.

Mais la partie la plus importante de la chaleur sèche implique une combinaison de caramélisation et de réaction de Maillard. Chaque fois que vous voyez des aliments brunis, vous voyez, sentez et goûtez les résultats de ces réactions complexes entre la chaleur et le sucre ou l’amidon. L’application d’assez de chaleur pour faire brunir les os, la viande, les légumes ou les assaisonnements fait réagir les produits chimiques de l’aliment de façon irréprochable et forme des combinaisons chimiques qui sont si délicieuses que nous ne les comprenons pas encore. Lorsque ces saveurs complexes sont plongées dans l’eau bouillante, elles se dissolvent pendant de nombreuses heures pour créer l’élément robuste et complexe connu sous le nom de bouillon dans toute sa saveur de viande (et parfois de légumes).

Une autre activité chimique extrêmement importante se produit au cours du processus quasi sacré de la constitution des stocks. Le collagène, tissu conjonctif présent dans presque tous les produits carnés et en très forte concentration dans les os, se décompose très lentement au fil du temps en gélatine et est incorporé au liquide. Cela donne le corps de la crosse, ce qui la rend de plus en plus épaisse. Cette viscosité accrue augmente notre capacité à goûter les saveurs subtiles qui rendent un bon bouillon si mémorable.

J’utilise des cubes de bouillon. Ai-je encore besoin d’une marmite ?

Bien sûr, le stock n’est pas seulement une partie importante du monde culinaire parce que l’instructeur de quelqu’un l’a fait apprendre en premier. En réalité, il existe tout un monde de sauces complexes qui reposent essentiellement sur l’accès à un lot de bouillon de veau, de bœuf, de poulet ou de fruits de mer de haute qualité. Dérivées des cinq sauces mères classiques, des douzaines de recettes complexes, dont la majorité nécessiteront un bouillon bien fait pour les diluer afin d’obtenir la saveur et la consistance appropriées. Et les meilleurs restaurants d’aujourd’hui utilisent la glace de viande, que l’on fait mijoter jusqu’à ce que les 3/4 de l’eau se soit évaporée. Mais même si vous préférez sauter tout le processus de fabrication de la soupe et acheter une base de soupe préfabriquée, vous trouverez quand même beaucoup d’utilité à avoir une marmite.

meilleure marmite

Parfois, vous devrez faire bouillir quelques kilos de pâtes ou blanchir plusieurs poignées de légumes. Le bon pot peut accomplir ces tâches, vous permettant de produire de grandes quantités d’aliments. Et quel meilleur endroit pour laver et rincer un bouquet de tomates ou de courges qu’un pot d’une capacité de 2 à 5 gallons ? Même si vous achetez du bouillon dans une boîte en carton (ce qui peut être délicieux), vous aurez toujours besoin d’un endroit pour préparer cette soupe pour toute votre famille. En parlant de réunions de famille, vous ne pouvez certainement pas faire mijoter tout un plat de chili dans une casserole de 4 pintes.

Achetez alors une bonne marmite. Achetez-en une avec le fond le plus lourd que vous pouvez trouver. Et assurez-vous de faire rôtir ces os avant de les jeter à l’eau.

Acheter une Marmite pas cher ou en promo

Catégories : Articles de cuisine
Votre Avis : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, Moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Charlotte - Passionnée de cuisine

Charlotte - Passionnée de cuisine

Je suis une passionnée de cuisine depuis toujours. On dit parfois de moi que je suis tombé dans la marmite quand j'étais petite ! Sur Meilleursavis.net, je suis la pour partager avec vous ma passion et mes bons plans ;).