Meilleures gaines amincissantes – avis et guide d’achat

Quelles sont les meilleures gaines amincissantes

Vous cherchez peut-être un peu plus de soutien pour votre dos ou vous voulez augmenter votre dépense calorique pendant les séances d’entraînement. Ou peut-être voulez-vous simplement vous assurer que votre robe vous va à ravir lors d’une soirée spéciale. Quel que soit le besoin, l’une de ces gaines amincissantes sera parfaite pour le travail. Nous les avons classés ici en fonction de leur confort, de leur durabilité et de leur facilité d’utilisation.

Meilleures gaines amincissantes

Comparatif des gaines amincissantes

Gaine amincissante Ann Chery
Le crochet Ann Chery est disponible en plusieurs options de camouflage de couleurs différentes, vous pouvez donc vous habiller comme un cadet sensuel pour une fête ou une soirée intime, bien sûr, il existe aussi un modèle noir uni. Malheureusement, cela peut prendre beaucoup de temps et d'efforts pour mettre cette chose en place.
Gaine amincissante DeepTwist
Ceux qui sont prêts à passer à l'étape suivante en brûlant la graisse de leur ventre devraient se procurer l'enveloppement aux corset.Il réchauffera cette zone têtue, ce qui rendra vos séances d'entraînement plus efficaces pour vous, mais il est quand même assez extensible pour permettre une prise d'oxygène suffisante pendant l'exercice.
Gaine amincissante FeelinGirl
La veste FeelingGirl est livrée avec de larges bretelles, ce qui l'aide à rester fermement en place et la rend très confortable. Son corps ajustable possède deux rangées de crochets, ce qui vous permet de le resserrer au fur et à mesure que vous vous y habituez et de l'amincir. Un coton doux tapisse l'intérieur.
Gaine amincissante Maidenform
Le magnifique tissu jacquard cousu dans chaque pince n'est pas seulement beau, il aide aussi à éliminer les dessus de muffins. Il promet une silhouette plus lisse et plus courbée, mais se sent lisse sur la peau et s'assoit assez bas pour ne pas interférer avec un soutien-gorge.
Gaine amincissante Ann Chevy Deportiva
Traitez votre corps comme il faut avec l'Ann Chevy Faja Deportiva. Il offre un bon soutien pour une utilisation quotidienne, mais il fonctionne aussi très bien pendant l'exercice en vous aidant à garder vos muscles au chaud, ce qui vous permet de pomper pour des étirements plus longs.
Gaine amincissante Squeem
Le Squeem Shapewear est une excellente option pour les femmes plus grandes. Son design long lui donne des contours magnifiques et améliore la posture, tandis que son ossature interne flexible l'empêche de se rouler vers le haut ou vers le bas au cours de votre journée.

La ceinture du milieu du siècle

Quand je pense aux gaines amincissantes, je me souviens de la gaine de ma grand-mère. Imaginez le Massachusetts au milieu du siècle. La saison est l’automne, à travers une lentille vintage. Le genre de crépitement granuleux que vous ressentez lorsque vous regardez de vieux films maison tournés en Super8. Couleur, mais décolorée, de sorte que les jaunes sont un or sourd, les rouges avec une teinte orange, comme le monde entier assis dans l’eau de Javel pendant quelques minutes.

Ma grand-mère paternelle, Gert (Goldie dans l’ancien monde) était la personne la plus adorable que j’aie jamais connue : courte, pâteuse, son visage usé un peu viril et encadré d’épais sourcils noirs, presque belle, portant une robe de chambre boutonnée devant, avec des poches et un biais de 2 pouces, et ses bas portés sans porte-jarretelle, rabattus comme des bas amples. Elle n’était pas du genre à porter une gaine amincissante à la maison.

meilleure gaine amincissante

Une telle épreuve était la ceinture de Gert, il fallait que ce soit une véritable occasion pour elle de s’en mettre une. Presser son corps d’Europe de l’Est de 4’11 » dans l’engin élastique rigide a demandé à la fois un élan mental et une force considérable d’esprit résolu.

Quand je l’ai regardée toute habillée pour ces occasions spéciales, j’ai encore vu toutes les couches sous son manteau à chevrons en laine épaisse. Son costume de dame en tweed à gros boutons. Son vieux slip soyeux avec l’accroche de Jean Naté fraîchement éclaboussé. Et c’est sa ceinture qui était à la base de tout, la maintenant dans une forme de brique propre et inébranlable, serrant ses bas d’une force industrielle.

Mamie faisait un énorme sacrifice pour cette vanité rare. En sertissant son abondance de vieille chair flasque dans les confins d’un élastique super étanche et en luttant pour accrocher les attaches laides, elle était à bout de souffle et soulagée, un petit « je l’ai fait ! » surpris sur ses lèvres rouges pressées.

De nos jours, grand-mère n’aurait plus à se donner tant de mal. De nos jours, les femmes portent des pantalons en velours avec des ceintures élastiques. Habillez-le d’un chemisier fleuri. Pas de bas. Pas de gaine effen. Maintenant, c’est un choix, pas une convention. Nous avons de la chance, mesdames.

Mesdames non-mention-nables : De brutal à beau

Revenons un peu en arrière. Nous commencerons à l’époque où le corset de fer aurait été porté le 16ème siècle. (Avant cela, tout le monde, hommes et femmes, riches et pauvres, portaient juste une longue chemise de nuit en lin, ou se déplaçaient, sous leurs vêtements). Selon au moins une source très intelligente, les chercheurs croient que ce corset en fer était un appareil médical utilisé pour corriger la courbure de la colonne vertébrale.

Aux XVe, XVIe et XVIIe siècles, les femmes ne portaient plus seulement cette chemise de nuit unisexe en lin, mais elles portaient le shift en plus des farthingales et des corsets. L’effet des farthingales et des corsets à cette époque de l’histoire a été d’aplatir le buste et de s’effiler en forme de cône de crème glacée jusqu’à la taille, puis une hanche très large.

Une petite parenthèse : Sachez qu’à cette époque, les femmes ne portaient rien pour couvrir les régions du bas. Dans le contexte de l’histoire humaine, les tiroirs sont une invention relativement nouvelle. Ce n’est que depuis les années 1930 que les sous-vêtements tels que nous les connaissons aujourd’hui sont régulièrement utilisés. À peu près en même temps que le soutien-gorge, et de façon intéressante, mais pas par hasard, je soupçonne, lorsque la plomberie est devenue largement disponible. Comme vous pouvez probablement l’imaginer, les femmes n’avaient pas besoin de plus d’encombrement pour soulager la vessie qu’elles n’en avaient déjà sous tout cet os de baleine et ce bougran. Alors, ils sont devenus commando.

Dans les années 1700, les fanons et les textiles constituaient les corsets, ou haubans, qui allongeaient lameilleure gaine amincissante forme conique jusqu’à la taille. La liste de l’équipement sous la robe d’une femme comprenait : des cerceaux de différentes largeurs, une poche en tissu nouée autour de la taille, des baleines ou des baleines de bois avec des balustrades et, bien sûr, le changement de linge. Le tout dans le but de paraître léger et aéré. À la fin du siècle, l’idéal avait changé, passant d’un chargement large à une jonque dans le coffre, remplaçant les cerceaux par des bustles.

Puis, à la fin du XVIIIe siècle, une période de 30 ans, appelée Empire/Directoire, au cours de laquelle les femmes ont laissé tomber tout cet artifice au profit d’un look classique gréco-romain. Puis la modestie a gagné, et l’agitation a fait un grand retour qui a duré environ 100 ans. Le corset est aussi revenu avec une vengeance. Le corset victorien tardif était si restrictif et contorsif qu’il a inspiré tout un mouvement appelé le mouvement vestimentaire rationnel.

De la fin des années 1800 jusqu’à 1908 environ, nous avons une combinaison de sous-vêtements qui créent une forme incroyablement idéalisée avec un bout et une poitrine très proéminents, impossibles à réaliser dans la nature. Ce n’est pas par hasard que cette époque est l’apogée de l’exploration médicale. Il y a eu beaucoup de guérisons à mort au début du XXe siècle. Les médecins étaient au sommet du tas social, et ils ont commencé à considérer le corset restrictif comme un danger, serrant les organes, causant l’hystérie et l’insuffisance hépatique, et plus.

Ainsi, en entrant dans l’ère édouardienne, nous voyons le corset prendre la forme d’un S-bend, ou  » corset de santé « . Soi-disant moins stressant pour les organes, il a créé un ventre plat, une poitrine plus petite et des fesses saillantes. Malheureusement, bien que les femmes semblaient en meilleure santé en raison de l’aplatissement des abdominaux, tout bénéfice pour la santé était contrebalancé par une blessure au dos. Ironiquement, le S-bend a plié le dos de la manière dont le corset a été inventé à l’origine pour le fixer. Néanmoins, ce style fut populaire jusqu’aux années 1910, lorsque les soutiens-gorge firent leur première apparition.

C’est ainsi que nous arrivons à l’âge d’or des filles, qui s’étend des années 1920 aux années 1960. Nos idéaux les plus emblématiques étaient naturellement courbés : Jane Russell, Liz Taylor et, bien sûr, Marilyn Monroe.

À la fin des années 1960 et dans les années 1970, personne ne portait de sous-vêtements. Moins, c’était plus. En tant que culture, nous avons célébré une poitrine et des fesses libérées, et une petite figure, comme celle de Farrah Fawcett. Et c’est ce qui a mené à l’idéal athlétique des années 1980, un gros buste et des fesses serrées, comme en témoigne la remarquable forme physique de Jane Fonda, même dans la cinquantaine. Dans un effort pour paraître naturel et pour libérer les femmes de l’enfermement des sous-vêtements, l’exercice et la chirurgie plastique ont été renforcés. Maintenant, vous pouvez vous faire refermer le ventre, augmenter vos seins et soulever vos fesses de façon permanente. Les sous-vêtements sont devenus pratiques et confortables. Dans un effort pour amincir la hanche, nous avons adopté des épaulettes qui ont duré jusqu’au siècle suivant.

La révolution suivante dans le domaine du sous-vêtement a eu lieu lorsque Madonna a rendu populaire le port de sous-vêtements à l’extérieur, ce qui lui a valu d’être connue et choquante. On voit encore les bretelles de soutien-gorge exposées aujourd’hui, et ce n’est pas toujours joli.

Au 21e siècle, les femmes du millénaire s’exercent. Nous tirons le meilleur parti de ce que la nature nous offre. Et nous pouvons acheter des cintres pour aider la nature sans couteau. En partie des sous-vêtements ; en partie des vêtements d’exercice. Nous avons trouvé un moyen de nous donner la forme d’un sablier, mais seulement si nous le voulons. Et c’est une très belle chose.

Comment dimensionner votre serre-taille en 4 étapes faciles

Attachez une longueur d’élastique autour de la plus petite partie de votre taille et bougez d’un côté à l’autre pour la laisser s’installer. Vous avez trouvé votre taille naturelle.

À l’aide d’un ruban à mesurer, mesurer au niveau de l’endroit où l’élastique s’est affaissé. Si votre taille est plus grande que 32 pouces, vous voudrez peut-être l’envelopper un peu plus serré, car elle se comprimera plus facilement qu’une taille sans graisse. C’est là qu’intervient le jugement. Trop serré et tu ne le porteras pas. Trop lâche et il ne s’attache pas correctement.

Le tissu de la sangle de ceinture est très important pour déterminer la taille. Les cintres de taille faits avec plus d’élastique, de lycra et de spandex s’étireront plus, donc ils doivent être un peu plus petits. Pour donner des résultats, il faut qu’il soit assez serré.

Utilisez le tableau des tailles du fabricant. La plupart des entreprises font beaucoup de recherche dans ces tableaux et, le plus souvent, ils vous fourniront une option incroyablement proche de la perfection.

Acheter des gaines amincissantes pas cher ou en promo

Catégories : Vêtements
Votre Avis : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, Moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Lisa - Fashion victime

Lisa - Fashion victime

Je suis Lisa, la vraie fashion victime du groupe chez meilleursavis.net. Etant littéralement accro à la mode, et c'est peu de le dire, c'est moi qui vais vous parler de tout ce qui est vêtement et accessoires sur le site ! Mais pas que ...